En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
Recherche sur le site
Recherche sur le site
Municipalité

 ↑  
Services et N° utiles

 ↑  
Flash infos

C.R. de réunions

Les Associations

 ↑  
Intercommunalité

 ↑  
La vie locale
 ↑  
Archives

 ↑  
Etat civil

 ↑  
Urbanisme

 ↑  
Ressources locales

 ↑  
Histoire

 ↑  
Patrimoine

 ↑  
EMOTION ET RECUEILLEMENT

EMOTION ET RECUEILLEMENT

Pour cette journée commémorative du centenaire de l’armistice du 11 novembre 1918, la municipalité avait préparé un programme spécial. En présence d’une très nombreuse assistance et de beaucoup d’enfants brandissant autour des monuments aux morts un drapeau commémoratif de cet évènement, ce fut tout d’abord la remise solennelle du nouveau drapeau porté avec dignité par le jeune Paul GIRARD au son de la musique émouvante de Robert BRUCE. Apres le salut au nouveau drapeau,  les dépôts de gerbe et l’honneur rendu aux victimes de la Grande Guerre, ce fut le dévoilement de la plaque « chemin de l’armistice 1918 » à Trébaïx et « chemin du 11 novembre 1918 »au bourg de Villesèque, afin de marquer durablement cette commémoration. Le porte-drapeau, M. Gérard CABANES reçut ensuite le diplôme de reconnaissance délivré par M. le Préfet du Lot, ainsi que l’insigne, pour 20 années de service. Dans son intervention, M. le Maire rappela les circonstances dans lesquelles fut signé l’armistice, non sans rappeler les conséquences du traite de paix qui allait suivre en juin 1919.L’assistance se dirigea ensuite vers la salle des fêtes pour découvrir une remarquable exposition de souvenirs de la Grande Guerre avec plus de 150 pièces et documents (exposition ouverte au public durant toute la semaine).

Enfin, l’après-midi se déroula un concert de guitare classique par le musicien M. Blas AGUILERA qui enchanta l’assistance.

Accéder aux photos par l'onglet "photos" en page "accueil"

EXPOSITION DU CENTENAIRE

                                                                            UNE EXPOSITION DU CENTENAIRE REMARQUABLE

La commune, grâce à de nombreux participants, présente à la salle des fêtes de villesèque une bien belle exposition dans le cadre de la commémoration du centenaire de l’armistice du 11 novembre 1918. Documents de l’époque, de multiples lettres écrites depuis le front, une cinquantaine de cartes postales d’alors et caractéristiques de ces années là, des photos de poilus, des diplômes et décorations, du matériel de guerre, des appareils photos utilisés pour la Grande Guerre deux œuvres picturales et une grande affiche originale appelant à la souscription figurent notamment dans cette exposition.

Quelques 150  documents et objets sont ainsi présentés au public. L’exposition dont le vernissage se déroulera la dimanche 11 novembre à 12h après la cérémonie au monument aux morts, sera ouverte au public du lundi 12 au vendredi 16 novembre de 17h30 à 19h, ainsi que le samedi 17 novembre de 10h à 12h.

Accéder aux photos par l'onglet "photos" en page "accueil"

Journée citoyenne

Film réalisé suite au succès de la journée citoyenne et présenté à l'association des maires de France

Pour visualiser ce film cliquez sur la photo ci-dessous.

eglise_villeseque.JPG


 


Maximes au sujet des hommes, de leurs qualités et défauts
 
Au sujet du flatteur, du phraseur qu’on écoute, on a soin de dire :
Cu fo ré manjo lou fé; cu trobaillo manjo lo paillo. Celui qui ne fait rien, mange le foin; celui qui tra­vaille. mange la paille.
 Cu May trabailho, manjo la pailho, et cu fa ré, manjo lou fé. Celui qui travaille le plus mange la paille, et celui qui ne fait rien mange le foin.

On dira de celui qui a des désirs immodérés :

Cu bol mai ‑ perd obriol.

Celui qui veut mai, perd avril.
Pour indiquer que quelqu'un a de bonnes manières, qu'il connaît les convenances, on dira :
N'es pas nascut darrés un bortas. Il n'est pas né derrière des ronces.
Quand on tire quelqu'un d'embarras, il vous exprime sa reconnaissance en disant :
Que me tires une brabo espino dol pé.  Tu m'enlèves une grosse épine du pied.
On dit souvent :
Sé pot pas tira dé sang d'une rabo. On ne peut pas tirer du sang d'une rave, c'est-à-dire qu'on ne saurait exiger de l'intelligence, de la délicatesse ou du senti­ment de la part de quelqu'un qui n'en a pas du tout.
 
De quelqu'un qui bredouille, bafouille, perd le fil de son discours, on dit :
Manjo d'estoupos.  Il mange des étoupes.
D'un paresseux on dit :
 Gagno pas layguo qué béou.

 Il ne gagne pas l'eau qu’il boit.

 Tout oubrié qu'a boun cop d'el, n'a pas besoun de courdel.  Tout ouvrier qui a bon coup d’œil, n'a pas besoin de cordeau.
Un cop y abion hommé qué fouchabo d'or,  la fouïro l'at­trapo, aqui'n homé mort. Une fois il y avait un homme qui bêchait l'or; le flux l'attrape, voilà un hommemort.
Bouyé sans barbo, fa lou sol sans garbo. Bouvier sans barbe, fait son aire sans gerbe.


                                         


Date de création : 05/01/2016 @ 18:31


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Navigation sur le site
Il est impossible d'afficher sur le site tous les articles traités, ils sont donc classés par rubriques et vous pouvez les retrouver en cliquant sur les onglets; mais vous avez également la possibilité d'utiliser la recherche qui est une fonctionnalité performante, qui vous présentera tous les documents qui contiennent le mot que vous recherchez.

 

Vue aérienne du bourg

vue_aerienne2.JPG

Venez voler au dessus du bourg de Villesèque en cliquant    ICI

et survoler le centre de Trébaïx en cliquant  LA

La Boite à Livres

UNE BOITE A LIVRES A VILLESEQUE Réalisée bénévolement de main de maître par Didier ESQUIEU, une très jolie boîte à livres vient d’être installée par Francis GAILLARD au pied de l’escalier d’accès à la mairie, en accord avec la municipalité. Désormais, chacun aura un libre accès aux livres déjà présents dans cette boîte et pourra aussi l’alimenter en ouvrages de tous genre. C’était bien la moindre chose dans une commune où existe et fonctionne depuis un an l’association « Fusion lecture ». De quoi, redonner goût à la lecture à tous, jeunes et adultes, dans un monde où sévit parfois un peu trop l’univers du numérique !

bal.jpg

Préférences
Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>


  1688815 visiteurs
  99 visiteurs en ligne

  Nombre de membres 3 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
 
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Vous êtes ici :   Accueil » Maximes au sujet des hommes, de leurs qualités et défauts