Municipalité
 ↑  
Services et N° utiles
Flash infos
 ↑  
C.R. de réunions
 ↑  
Intercommunalité
La vie locale
 ↑  
Recherche sur le site
Recherche sur le site
Archives
 ↑  
Etat civil
 ↑  
Urbanisme
 ↑  
Ressources locales
Histoire
 ↑  
Patrimoine
 ↑  
La Boite à Livres
UNE BOITE A LIVRES A VILLESEQUE Réalisée bénévolement de main de maître par Didier ESQUIEU, une très jolie boîte à livres vient d’être installée par Francis GAILLARD au pied de l’escalier d’accès à la mairie, en accord avec la municipalité. Désormais, chacun aura un libre accès aux livres déjà présents dans cette boîte et pourra aussi l’alimenter en ouvrages de tous genre. C’était bien la moindre chose dans une commune où existe et fonctionne depuis un an l’association « Fusion lecture ». De quoi, redonner goût à la lecture à tous, jeunes et adultes, dans un monde où sévit parfois un peu trop l’univers du numérique !

Hommage à BARBARA
Hommage à Barbara Concert interprété par Véronique Martineau (voix, piano) et Daniel Esnaut (percussions, guitare) vendredi 14 septembre 2018 20h30 salle des fêtes de Villesèque Participation libre + d'informations : 06 20 70 71 00

Journée citoyenne

UNE JOURNEE CITOYENNE TRES CITOYENNE

Plus de 80 habitants de la commune ont répondu présents à l’appel de M. le maire et de son conseil municipal pour cette seconde journée citoyenne organisée ce samedi 7 avril. Organisée et préparée dans les moindres détails, tant au point de vue de la sécurité que de la structuration d’un groupe aussi important, le dispositif mis en place comportait deux types d’opérations. Il y eut les « chantiers » au nombre de 5 : nettoyage du « lac » des Salles, construction d’un appentis au four des Salles, nettoyage des abords de la gariotte de Trébaïx, plantations au rond point de TrébaÎx, élagage du parcours du futur trail. L’autre opération avait défini 6 secteurs à nettoyer, situés le long de routes départementales et communales qui sillonnent la commune. Revêtus de gilets jaunes, encadrés par des voitures de sécurité, armés de sacs, les bénévoles citoyens collectèrent des kilos et des kilos de déchets de toute sorte, tandis que les équipes des « chantiers » s’activaient et menaient à bien leurs réalisations. En fin de matinée, tout ce monde se retrouvait autour d’une collation prise en commun.

Participer à cette opération, ce fut à la fois tisser du lien social, conforter l’élan citoyen en notre commune et traduire l’attachement au respect du cadre de vie et à l’environnement. La très nombreuse participation, toutes générations confondus, venus des quatre coins de la commune, anciens et nouveaux habitants, a permis d’atteindre les objectifs de cette journée : citoyenneté, solidarité, respect et protection de la nature.

voir en images cliquez :

DSC_0008.jpg


Mon beau village

nomination2.JPG    Pour tout savoir sur la journée citoyenne

                                                                                                                         lire l'article suivant

VOTEZ sur le site dont le lien est:

www.ladepeche.fr/plus-beaux-villages

MERCI BEAUCOUP !



Maximes au sujet des hommes, de leurs qualités et défauts
 
Au sujet du flatteur, du phraseur qu’on écoute, on a soin de dire :
Cu fo ré manjo lou fé; cu trobaillo manjo lo paillo. Celui qui ne fait rien, mange le foin; celui qui tra­vaille. mange la paille.
 Cu May trabailho, manjo la pailho, et cu fa ré, manjo lou fé. Celui qui travaille le plus mange la paille, et celui qui ne fait rien mange le foin.

On dira de celui qui a des désirs immodérés :

Cu bol mai ‑ perd obriol.

Celui qui veut mai, perd avril.
Pour indiquer que quelqu'un a de bonnes manières, qu'il connaît les convenances, on dira :
N'es pas nascut darrés un bortas. Il n'est pas né derrière des ronces.
Quand on tire quelqu'un d'embarras, il vous exprime sa reconnaissance en disant :
Que me tires une brabo espino dol pé.  Tu m'enlèves une grosse épine du pied.
On dit souvent :
Sé pot pas tira dé sang d'une rabo. On ne peut pas tirer du sang d'une rave, c'est-à-dire qu'on ne saurait exiger de l'intelligence, de la délicatesse ou du senti­ment de la part de quelqu'un qui n'en a pas du tout.
 
De quelqu'un qui bredouille, bafouille, perd le fil de son discours, on dit :
Manjo d'estoupos.  Il mange des étoupes.
D'un paresseux on dit :
 Gagno pas layguo qué béou.

 Il ne gagne pas l'eau qu’il boit.

 Tout oubrié qu'a boun cop d'el, n'a pas besoun de courdel.  Tout ouvrier qui a bon coup d’œil, n'a pas besoin de cordeau.
Un cop y abion hommé qué fouchabo d'or,  la fouïro l'at­trapo, aqui'n homé mort. Une fois il y avait un homme qui bêchait l'or; le flux l'attrape, voilà un hommemort.
Bouyé sans barbo, fa lou sol sans garbo. Bouvier sans barbe, fait son aire sans gerbe.


                                         


Date de création : 05/01/2016 @ 18:31
Dernière modification : 05/01/2016 @ 18:31


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !



Vue aérienne du bourg

vue_aerienne2.JPG


  
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


  Nombre de membres 4 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
 
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.