En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
Recherche sur le site
Recherche sur le site
Municipalité

 ↑  
Services et N° utiles

 ↑  
Flash infos

C.R. de réunions

Les Associations

 ↑  
Intercommunalité

 ↑  
La vie locale
 ↑  
Archives

 ↑  
Etat civil

 ↑  
Urbanisme

 ↑  
Ressources locales

 ↑  
Histoire

 ↑  
Patrimoine

 ↑  
EMOTION ET RECUEILLEMENT

EMOTION ET RECUEILLEMENT

Pour cette journée commémorative du centenaire de l’armistice du 11 novembre 1918, la municipalité avait préparé un programme spécial. En présence d’une très nombreuse assistance et de beaucoup d’enfants brandissant autour des monuments aux morts un drapeau commémoratif de cet évènement, ce fut tout d’abord la remise solennelle du nouveau drapeau porté avec dignité par le jeune Paul GIRARD au son de la musique émouvante de Robert BRUCE. Apres le salut au nouveau drapeau,  les dépôts de gerbe et l’honneur rendu aux victimes de la Grande Guerre, ce fut le dévoilement de la plaque « chemin de l’armistice 1918 » à Trébaïx et « chemin du 11 novembre 1918 »au bourg de Villesèque, afin de marquer durablement cette commémoration. Le porte-drapeau, M. Gérard CABANES reçut ensuite le diplôme de reconnaissance délivré par M. le Préfet du Lot, ainsi que l’insigne, pour 20 années de service. Dans son intervention, M. le Maire rappela les circonstances dans lesquelles fut signé l’armistice, non sans rappeler les conséquences du traite de paix qui allait suivre en juin 1919.L’assistance se dirigea ensuite vers la salle des fêtes pour découvrir une remarquable exposition de souvenirs de la Grande Guerre avec plus de 150 pièces et documents (exposition ouverte au public durant toute la semaine).

Enfin, l’après-midi se déroula un concert de guitare classique par le musicien M. Blas AGUILERA qui enchanta l’assistance.

Accéder aux photos par l'onglet "photos" en page "accueil"

EXPOSITION DU CENTENAIRE

                                                                            UNE EXPOSITION DU CENTENAIRE REMARQUABLE

La commune, grâce à de nombreux participants, présente à la salle des fêtes de villesèque une bien belle exposition dans le cadre de la commémoration du centenaire de l’armistice du 11 novembre 1918. Documents de l’époque, de multiples lettres écrites depuis le front, une cinquantaine de cartes postales d’alors et caractéristiques de ces années là, des photos de poilus, des diplômes et décorations, du matériel de guerre, des appareils photos utilisés pour la Grande Guerre deux œuvres picturales et une grande affiche originale appelant à la souscription figurent notamment dans cette exposition.

Quelques 150  documents et objets sont ainsi présentés au public. L’exposition dont le vernissage se déroulera la dimanche 11 novembre à 12h après la cérémonie au monument aux morts, sera ouverte au public du lundi 12 au vendredi 16 novembre de 17h30 à 19h, ainsi que le samedi 17 novembre de 10h à 12h.

Accéder aux photos par l'onglet "photos" en page "accueil"

Journée citoyenne

Film réalisé suite au succès de la journée citoyenne et présenté à l'association des maires de France

Pour visualiser ce film cliquez sur la photo ci-dessous.

eglise_villeseque.JPG


 

 Retour au sommaire

Le Moyen Age :

La période des grandes invasions n’a pas laissé de traces mais en 1258 « Pemdas » réapparaît dans un texte conservé aux archives du Lot.

Au XIIème siècle, Trébaïx, autre paroisse de Villesèque, entre dans l’histoire.

Pourtant son nom pourrait venir de « Trébaïno », Trébo signifiant domicile en gaulois, ce qui pourrait montrer une existence plus ancienne.

En tout cas c’est bien au XIIème siècle qu’est fondée une commanderie templière dépendant de Lacapelle-Livron (tantôt liée à Carnac, tantôt indépendante) ou plus exactement une « maison » (maio).

Au XIIIème siècle une tour va affirmer l’autorité des templiers sur le domaine agricole dont les habitants sont soumis à une forme adoucie du servage. En 1313 à la suite de l'arrestation des Templiers, la tour et son domaine passent aux Hospitaliers.

En 1462 une transaction nous renseignera sur les limites de la paroisse « St Michel de Pemdas » alias « Villasicqua » qui voisine avec la paroisse Ste Marie du chemin (même commune actuelle). Cette église se situait à l’actuel carrefour de Villesèque vers Lascabannes et avait un petit cimetière. Cette paroisse comprenait les terres de « la Montagne » et probablement celles du « Cap Blanc » et du « Pech Gros » du moins en partie.

Une autre église s’élevait à coté d’une source « miraculeuse », bonne pour les yeux, au lieu-dit St Jean et portait le nom significatif de « St Jean du chemin ».

Ces deux noms «  del cami » montrent l’existence d’un chemin qui, venu de Cahors par Trespoux, la Borde Rouge, s’enfonçait dans les St Jean jusqu’aux actuelles carrières pour rejoindre la route de Montcuq.

Chemin emprunté par les voyageurs, les mules de bat et bien sûr les pèlerins de St Jacques de Compostelle dont plusieurs itinéraires sillonnent notre petite région.

Un autre chemin venant de Labastide Marnhac et sans doute de l’Hospitalet passait à l’ouest du Cluzel et remontait vers la Pélissière, longeait « Fond de Lagarde » dont le toponyme conserve la mémoire d’un poste d’observation, peut-être une petite tour … « une garde ».

La guerre de cent ans (1337-1453) ravage la région où avançait et reculaient alternativement les troupes au service des Anglais (souvent des seigneurs quercynois et leurs hommes passés au camp adverse) et les troupes fidèles aux seigneurs du parti du roi de France). Villesèque et Trébaïx, situés au bord d’une route très fréquentée qui facilite les invasions sont désertés, leurs habitants sont morts ou en fuite, les terres en friches. C’est pourquoi en 1371 le recteur de l’église paroissiale de Villasicca (noter le changement d’orthographe), un certain « Bernard de Caussade » qui était bénéficiaire des impôts payés par ses paroissiens veut renoncer à ce bénéfice qui ne lui rapporte rien.

Du XIVème au XVIème siècle on sait également qu’un péage routier existait à Villesèque au profit du roi, péage affermé par un batelier du lieu.

                                                               Retour au sommaire                                   Suite


Date de création : 28/09/2014 @ 16:42


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Navigation sur le site
Il est impossible d'afficher sur le site tous les articles traités, ils sont donc classés par rubriques et vous pouvez les retrouver en cliquant sur les onglets; mais vous avez également la possibilité d'utiliser la recherche qui est une fonctionnalité performante, qui vous présentera tous les documents qui contiennent le mot que vous recherchez.

 

Vue aérienne du bourg

vue_aerienne2.JPG

Venez voler au dessus du bourg de Villesèque en cliquant    ICI

et survoler le centre de Trébaïx en cliquant  LA

La Boite à Livres

UNE BOITE A LIVRES A VILLESEQUE Réalisée bénévolement de main de maître par Didier ESQUIEU, une très jolie boîte à livres vient d’être installée par Francis GAILLARD au pied de l’escalier d’accès à la mairie, en accord avec la municipalité. Désormais, chacun aura un libre accès aux livres déjà présents dans cette boîte et pourra aussi l’alimenter en ouvrages de tous genre. C’était bien la moindre chose dans une commune où existe et fonctionne depuis un an l’association « Fusion lecture ». De quoi, redonner goût à la lecture à tous, jeunes et adultes, dans un monde où sévit parfois un peu trop l’univers du numérique !

bal.jpg

Préférences
Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>


  1688813 visiteurs
  97 visiteurs en ligne

  Nombre de membres 3 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
 
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Vous êtes ici :   Accueil » Moyen Age