Municipalité
 ↑  
Services et N° utiles
Flash infos
 ↑  
C.R. de réunions

Intercommunalité
La vie locale
 ↑  
Recherche sur le site
Recherche sur le site
Archives
 ↑  
Etat civil
 ↑  
Urbanisme
 ↑  
Ressources locales
Histoire
 ↑  
Patrimoine
 ↑  
Nouveautés du site
(depuis 15 jours)

 Observations touchant la météorologie.
 
L'agriculteur se préoccupe du temps qu'il doit faire, des saisons qui viennent. Comme il n'a pas d'instrument pour lui faire connaître la pression de l'air, les changements atmos­phériques, pour lui annoncer le beau et le mauvais temps, il tâche de connaître autrement le temps qu'il fera.
Pour cela, il n'a qu'à consulter les anciens du village qui lui apprendront certaines légendes, relatives aux oiseaux, si déjà il ne les connaît pas lui-même. Ainsi, quand on entend crier la pie, on en augure dans certains milieux agricoles qu'il pleuvra bientôt. Horace ne disait-il pas que cet oiseau annonçait l'hiver, quand on l'avait à sa gauche ?
Les canes des basses-cours annonceraient le retour du mauvais temps par leurs cris. Nos rivières ont leurs petits martins-pêcheurs qui serviraient de baromètre.
Le chant de l'alouette annoncerait le retour du printemps et le lever du jour.
Le coucou amènerait les pluies du printemps, son arri­vée coïnciderait avec un abaissement de température de courte durée.
Après une longue sécheresse, il vient toujours, dit‑on, une pluie abondante et de longue durée
 Loungo sécado, loungo plouxado.
Si le foin est abondant, les autres récoltes le sont peu 
 Onnado dé fé,  Onnado dé ré.
Lorsque les vapeurs atmosphériques vont se dissiper au sommet des montagnes,  c'est un présage de pluie;  si, au contraire, elles se dis­sipent dans la vallée, cela présage le beau temps.

Fün de pech boto té ol let, Fün de combo, boto té o l'oumbro.
Brouillard sur le coteau, mets-toi au lit; brouillard dans le vallon, mets-toi à l'ombre.
Mountagnos claros, Bourdéaù escur, acos la plèjo cop ségur.
Montagnes claires, Bordeaux obscur, c'est la pluie à coup sûr.
 Boujeou clar, mountagno escuro, ‑ acos lou tens que s'asseguro.
Bordeaux clair montagne obscure, c'est le beau temps qui s'assure.
Arcano dé la matinado, tiro lou bouyè dé l'arado, arcano dé la sérado anounço uno bouno journado.
L'arc-en-ciel de la matinée tire le bouvier du sillon, l'arc-en-­ciel de la soirée annonce pour le lendemain une bonne journée.
 L'arcado del sé ‑ nou fa mal a ré Arc‑en‑ciel le soir ne fait mal à rien, le matin, présage de pluie.
L'arcado de la matinado tiro lou bouyé de l'arado; ‑ l'arcado del mejours tiro la goujo de la foun
 L'arc‑en‑ciel du matin tire le bouvier de son labour; l'arc‑en‑ciel du midi tire la servante de la fontaine.
 Ben d'aouto, plejo doumo.
Vent d'autan, pluie demain.
Quand pléou dabant la messo lou dimentse, ‑ touto lo semmano s'en penso Quand il pleut avant la messe le dimanche, toute la semaine s'en ressent.
Aigo courrento ‑ noun es salo ni puento.
Une eau courante n'est ni sale ni puante.

  
.
La météorologie et les croyances paysannes
 Les conditions d'une bonne année agricole sont : un hiver froid, avec de fortes
gelées qui ameublissent les labours et un peu de neige qui protège les emblavures, un printemps hâtif avec pluies douces et zéphyrs, un été chaud avec averses assez fréquentes et un automne tempéré plutôt sec qu'humide.
Mars sec, abriol plejinous, may arousadous randoun lou paisan jouious.
Mars sec, avril pluvieux, mai en pomme d'arrosoir (pluie fine) rendent le paysan  heureux. 
Quand pléou pèl la Trinitad la récolto démingo dé la mitat.
Quand il pleut à la Trinité, la récolte diminue de moitié.
Quand pléou sul rampan, pléou sul voulant.
Quand il pleut le jour des Rameaux, il pleut à la moisson (sur la faucille).
 Loungo sécado, lac dé bi.
 Longue sécheresse, lac de vin.
Un mès avant, un mès après Nadal, la frèd es bouno, ni tirés pas mal.
Un mois avant et après la Noël, le froid est bon, ne t'en fais pas.
Quand pléou per St‑Médard, pléou quaranto jours pus tard.
Quand il pleut à la St Médard, il pleut quarante jour plus tard.
Quand pléou per St‑Marti, Gélo la fabo amai lou bi.
Quand il pleut à la St-Martin, gèle la fève et même le vin
  
Influence de la lune.
Les paysans accusent la lune d'une foule de méfaits et, ici, la fantaisie et la routine cheminent de pair.
Il  faut couper le bois avec le décours de la lune pour qu'il soit de bonne qualité et pour que les arbres ne se portent pas mal.
Pour avoir des plantes "graniouls", c'est-à-dire donnant beau­coup de grain, il faut semer, planter, tailler avec la vieille lune.
Les arbres taillés à la lune nouvelle montent en l'air; s'ils sont taillés à la lune vieille, les branches baissent plutôt qu'elles ne montent.
Le vin qui. se fait sur deux lunes reste trouble. Il faut soutirer en mars avec la vieille lune et un jour qu'il ne fasse pas de vent.
Les poussins, pour être à terme voulu, doivent venir avec sept ou huit jours de lune nou­velle.
On a soin de faire la lessive à la pleine lune, car alors elle enlève toutes les taches.
A la lune noubèlo, sé tuos lou porc gras très més sans cussounado, lou lard gardaras. 
En tuant le porc à la nouvelle lune, le lard n'est pas envahi par les vers.
 Luno morto, trabal mort
 pour exprimer qu'il ne faut ni semer, ni planter, ni tailler la vigne quelques jours avant la fin de la lune et au début de la nouvelle.
 Luno quillado, terro mouillado; Luno pendento, terro fendento
 lorsque la lune est dans son croissant et perpendiculaire à l'horizon, le temps, est humide et pluvieux; tandis que, lorsque le croissant se trouve placé parallèlement à l'hori­zon, cela annonce une grande sécheresse
  Lo luno torno al bel, demoro pas tres tsoun, son pourta copel
 La lune va au beau,  elle ne demeure pas trois jours,  sans porter chapeau.
Influence des mœurs des oiseaux.
L'observation des mœurs des oiseaux fournit aussi des indications sur les présages du temps et il y a du vrai .
 Quand l'agaché nicho al cap dels albassès, l'estiou sera sans aouragès, més quand l'agacho nicho bas, dé forts aouragès aouras.
Quand la pie niche en haut du peuplier, l'été sera sans orages, mais quand la pie niche bas, de forts orages tu aura. 
 Del temps del coucut, taléou plégut, talèou essut (essuyé).
 Du temps du coucou, aussitôt plu, aussitôt sec (essuyé).
  
Influence des saints.
Quant aux saints du calendrier, ils apportent dans l'existence paysanne toutes sortes de fatalités à moins que cela ne soit que des observations météorologiques :
Per St‑ Vincent, l'hiber perd sas dents... ou réprend lou mors à las dents.
 Pour St Vincent, l'hiver perd ses dents ou reprend le mors aux dents.
Per St‑Agatho séméno la pourato.
 Pour Ste Agathe sème les poireaux.
Pel la Matalèno, la nousé ès plèno.
À la Ste-Madeleine, la noix est pleine. 
Quand pléou pel la Matalèno, dé mil lou granier s'emplèno.
Quand il pleut pour Ste Madeleine, de maïs le grenier se rempli.
 St Jean labo las carrièros à St‑Peiré et St‑Peiré à St Martial.
Ce qui veut dire qu'on s'attend à des orages le 24, le 29 et le 30 juin.
Gens et sasous avant de fini, un lour primo à St‑Marti .
Allusion au printemps des vieillards et à l'été de la St-Martin.

Retour au sommaire


Date de création : 14/08/2006 @ 13:26
Dernière modification : 26/07/2007 @ 15:12


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !



Le bourg vu d'avion

vue_aerienne.jpg


 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


  Nombre de membres 4 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
 
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.